🇨🇦 L'ouest de l'Ontario

En quittant Montréal nous mettons cap vers Ottawa, la capitale fédérale du Canada. Cette ville a été choisie par la reine Victoria peu après la création du Canada en raison de sa position centrale entre le Québec (à population d'origine française) et l'Ontario (britannique). Et effectivement nous arrivons dans la ville immédiatement après le passage de la frontière de l'Ontario, la rivière des Outaouais !

Et c'est parti pour une déambulation dans la ville ! En passant par hasard devant une caserne de pompiers aux portes ouvertes, nous nous approchons car Albin est attiré comme une abeille par le miel. Trois pompiers sortent immédiatement pour nous faire faire une visite guidée 👨‍🚒 Ils nous expliquent que c'est assez habituel au Canada et qu'ils sont toujours ravis de voir des enfants et de leur faire faire un tour. Ravis oui, mais pas autant que les enfants qui repartiront avec plein de photos et un petit pliage en carton de camion de pompier de la caserne 13 🚒



Ensuite, visite de la maison Laurier (gérée par Parcs Canada 😁) dont le seul mérite est d'avoir hébergé deux premiers ministres canadiens. Un badge de plus pour les enfants mais peu d'intérêt pour nous... Nous nous baladons ensuite dans la ville avec l'objectif final d'atteindre Parliament Hill qui héberge les principaux édifices gouvernementaux. 

Pour motiver tout le monde (et comme c'est l'heure du goûter) nous dégustons une spécialité d'Ottawa : les queues de castor (beaver tails). N'ayez pas peur braves amis de la nature ! Aucun castor n'a été maltraité pour satisfaire nos estomacs ! Il s'agit d'un genre de pâte à pain légèrement frite et tartinée d'une préparation sucrée. Délicieux, hyper-calorique et remet surtout de l'énergie dans les jambes de la famille. Notre déambulation se fait dans une ambiance festive, nous écoutons des chanteurs de répertoires tous différents et admirons des danses indiennes (de l'Inde, pas des Premières Nations 😝).


Nous terminerons en fin de journée sur Parliament Hill à écouter distraitement Matthieu énumérer les différents bâtiments publics (résidence du premier ministre, chambre des communes, banque du Canada, ...).



De retour à 20h au camping car nous prenons la décision d'aller voir le son et lumière gratuit diffusé à 21h30 sur l'Edifice du Centre du parlement et portant sur l'histoire du Canada. C'était très bien fait et instructif avec cinq chapitres distincts de l'histoire du Canada et une bande son anglais et français. Nous avons bien fait de rester 👍


Notre visite d'Ottawa nous laissera tout de même perplexes et sera un sujet de conversation récurrent les jours qui suivirent. D'un côté Ottawa semble être une ville très ouverte d'esprit avec pas mal de minorités visibles sans complexe dans l'espace public, énormément de spectacles de rues, ... De l'autre c'est peut-être la ville où nous avons vu le plus de marginaux 😐 La plupart des Canadiens semblent fiers de leur nationalité (beaucoup de maisons font flotter le drapeau canadien) et la majorité des spectateurs s'est levée lors de l'hymne national au son et lumière. De l'autre les Premières Nations semblent être en marge dans ce pays, malgré des efforts de réconciliation. A titre d'exemple la première chose dite au son en lumière est que "nous sommes actuellement sur les terres ancestrales non cédées des Anashinaabes". Hypocrite ? Impossible de le savoir. Les Canadiens que nous avons interrogé ont toujours plus ou moins éludé nos questions 😔

Après Ottawa notre chemin nous amène à Fort Georges, à Niagara on the lake, une reconstitution d'un fort ayant servi lors de l'unique guerre entre le Canada et les États-Unis (1812-1814) lorsque les États-Unis ont souhaité agrandir leur territoire en y ajoutant d'autres colonies britanniques. Celle-ci s'est soldée par un statut quo et chaque protagoniste estimé l'avoir gagnée... Une visite très sympathique avec des guides et des visiteurs en costume d'époque et démonstration de tir au mousquet. Les parents étaient très satisfaits d'avoir appris autant de chose et les enfants y ont aussi trouvé leur compte, partagés entre les explications que leur donnent leur parents et les jeux divers qu'ils s'inventent ou réalisent sur leur cahiers Xplorers. Ah oui tiens on a oublié de préciser que Fort Georges est géré par Parcs Canada 😁

Cette visite a lancé, le soir, autour de la table, une discussion philosophique à l'initiative de Lise sur l'intérêt de la guerre et le pourquoi de la possession et de l'utilisation de l'arme atomique. Ça travaille dans cette petite tête !



Nous arrivons enfin aux chutes du Niagara. La ville de Niagara Falls qui les héberge est surtout un gigantesque parc d'attraction. Chaque bâtiment cherche à attirer un maximum de touristes en son sein pour les détrousser 😨 Ça a commencé dès le parking que nous avions choisi grâce à son nom "municipal parking" mais qui n'a rien de municipal... Après une âpre négociation (Lucie ne s'est pas laissée faire), nous avons obtenu le prix que nous souhaitions.


Près des chutes c'est tout de même plus calme et nous prenons une petite heure pour bien admirer les trois différentes chutes. Les Chutes américaines sont vraiment l'archétype des chutes d'eau avec un long rideau, un débit uniforme et une chute d'eau régulière. Juste à côté le Voile de la mariée en est une toute petite réplique.


Le clou du spectacle se situe au Fer-à-cheval, les chutes les plus impressionnantes, en arc de cercle (d'où leur nom) et desquelles nous avons pu le plus nous approcher 🤩 Quel débit ! Quelle vitesse ! Près de la chute nous aurons même le droit à une petite pluie enchantée (d'après les garçons), une grosse pluie qui mouille (d'après les filles) provenant de la remontée des gouttelettes avec un arc en ciel en prime 🌈



A Niagara Falls nous nous rendrons également à pied sur le Rainbow Bridge, un pont entre le Canada et les États-Unis (situés sur l'autre rive de la rivière Niagara) avec un angle de vue différent sur les chutes. Bien que nous ne soyons pas entrés aux États-Unis nous devrons refaire notre entrée d'immigration au Canada. L'officier placera notre premier tampon officiel dans nos passeports 🙂Heureusement que Lucie les avait pris pour éviter de les laisser dans le camping car qui nous attendait sur un parking douteux 😜



Après Niagara, cap à l'ouest ! Nous entamons le ventre mou de notre voyage au Canada, avec encore plus de route et peu d'étapes. Mais les détails seront dans le prochain article 😉

Commentaires

  1. Vous nous faites voyager ! Profitez bien des spectacles que vous offrent la nature. Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

🇨🇵 Premier départ : Matthieu

🇨🇵 Résumé des épisodes précédents

🇨🇦 Bilan et budget du Canada