🇲🇽 ...Mexico, Mexiiiiiiicooooooo 🎶

Le soir du 31 janvier, juste après une journée bien chargée, les parents profitent de l'occasion pour aller au restaurant en amoureux 👩‍❤️‍💋‍👨 Ce n'est en effet pas tous les jours que l'on peut laisser les enfants dans un lieu fermé à clé et protégé par un gardien 😁 Pour que pour eux aussi ça soit la fête c'est Cajita Feliz au repas (le nom local du Happy Meal) et Netflix pour toute la soirée 🎉 Ils sont quand même un peu stressés qu'on les laisse seuls et nous posent plusieurs questions "et qu'est-ce qu'on fait si...". Mais on leur laisse l'un de nos téléphones avec la consigne de nous appeler en cas de problème (nous sommes à 5 minutes à pied de l'appart, en courant nous seront là en 2 minutes) et nous les parents finissons par partir. Inutile de vous dire qu'une fois devant la télé ils ont jusqu'à oublié notre existence 😅

A 5 minutes de l'appartement se trouve le restaurant Sonora Grill. C'est un endroit qui se veut très classe et branché 😎 Donc il y a une belle décoration, de la musique trop forte et une personne a l'entrée des toilettes pour t'ouvrir la porte, te mettre le savon dans les mains et te tendre ensuite une petite serviette pour t'essuyer (les mains hein)🤯 Nous on ne savait pas on voulait juste un restaurant correct pas loin de l'appartement. Du coup on détone un peu en jean-baskets entre toutes les femmes bien apprêtées et les hommes en costume 😬 Mais bon comme toujours on passe une super soirée à deux 👩‍❤️‍💋‍👨

Le lendemain c'est au tour du bosque de Chapultepec, un très grand espace vert en plein coeur de la ville de Mexico 🌳 On y trouve notamment notre première destination : le Museo Nacional de Anthropologia. C'est un musée au top, dans lequel on trouve des artefacts et des explications sur beaucoup de populations pré-hispaniques, le tout bien classé, par lieu et par date. Lucie et les enfants ont parcouru le musée en environ 2 heures (Matthieu en un peu plus) en s'arrêtant uniquement aux endroits qui attiraient leurs yeux, comme le tombeau de Pakal Ier, dont nous avions découvert l'existence lors de notre visite à Palenque, des têtes olmèques, des codex (sortes de papyrus avec des petits dessins colorés), des fresques aztèques avec de la couleur comme nous n'avions jamais vu, des portiques avec des têtes d'animaux fantastiques sculptées, ... La collection du musée est vraiment très impressionnante 🤩 De plus la visite est bien organisée, le musée est en U et toutes les salles du rez-de-chaussée s'enchaînent logiquement. Au 1er étage se trouve le musée éthnologique qui explique les cultures et rites des peuples présentés juste en dessous. Nous aurions pu donc en découvrir un peu plus sur les us et coutumes des peuples mésoaméricains mais après plus de deux heures de concentration il était difficile d'enchaîner 😓





Petite pause repas aux stands devant le musée, hot dog, concombres et fruits. Ça fera l'affaire pour attaquer l'après-midi 😀 On part se promener dans la suite du bosque, un véritable espace vert géant de plus de 500 hectares. On y trouve des écureuils que l'on commence à nourrir, les enfants adorent ça, les écureuils viennent chercher les bouts de gâteau jusque dans leur mains. Un peu intriguée, Lucie veut faire pareil mais, apparemment sans raison l'un des écureuils la mort fortement au doigt 🐿️ Bon bah pour éviter toute maladie on va désinfecter ça ! Mais bon quand tu es au milieu d'un parc plus grand que Central Park la pharmacie la plus proche n'est pas forcément à côté. Lucie part donc à la recherche de son précieux désinfectant seule pendant que le reste de la famille va rester tranquillement aux jeux pour enfants.

Et c'est une vraie expédition qui commence ! Tout d'abord il faut trouver comment traverser les immenses avenues. En fait, en suivant les passants, Lucie fini par trouver un passage souterrain en travaux qui mène de l'autre côté de l'avenue. En face, un pharmacie 😌 Et pas n'importe laquelle, elle fait partie d'une chaîne que nous voyons partout ici ; ils ont même une mascotte, un gros monsieur moustachu en blouse qui se trémousse parfois devant leurs devantures, une Farmacia Similares. OK, après une longue attente, c'est finalement son tour. Une dame, manucurée, maquillée, colorée et brushée l'accueille.

- "Bonjour Madame, je me suis fait mordre par un écureuil, je voudrais du désinfectant s'il vout plait", dit Lucie (en espanol bien-sûr)
- "Oui bien-sûr, mais nous n'avons que des aérosols" répond la pinup

Bon, étonnant mais pourquoi pas 🤔 Mais en fait c'est un aérosol de désinfectant d'atmosphère ou de tissus qu'elle présente.

- "Ha mais non, c'est pour mon doigt"
- "Ha, ce n'est pas un désinfectant mais un antiseptique"

Ok, soit, le vocabulaire n'était peut-être pas adapté mais de là à proposer un aérosol pour une morsure d'écureuil 🤔 Deuxième produit, c'est le bon, un spray antiseptique pour la modique somme de 15€ 😱

- "Et vous ne voulez pas des vitamines ?" demande la pharmacienne
- "Non merci" décline Lucie
- "Ha bon, vous ne vous sentez pas fatiguée ? Ça aide à la concentration, c'est super"
- "Non non, vraiment, non merci"
- "Sinon on a du CBD, vous en voulez ?"
- "Non, non et non ! Mais tant qu'on y est, vous n'avez pas simplement de l'eau oxygénée ? Parce que là, votre spray, il coûte un bras quand-même" 💸
- "Oui mais non"
- "Quoi ? Si vous en avez ça marche aussi bien et ça m'arrange de payer moins cher"
- "Non, c'est le spray"
- "OK, tu me saoule, je ne prends rien, adios" 👋

Bon, les mots ne sont pas exactement ceux qui ont été dits mais la blonde manucurée a bien chauffé Lucie qui décide d'aller voir ailleurs 😡 Et elle finira par trouver son bonheur, à 15 minutes de marche de là, dans un petit Walmart proposant de l'eau oxygénée à moins de 1€ la petite bouteille 😁 Bon, avec tout ce délai on va espérer que le petit écureuil n'a rien transmis par sa morsure 😐


On mettra plus d'une heure à reprendre où nous en étions. L'ultime étape de notre visite du bosque nous amène au Castillo de Chapultepec.

⚠️ Point histoire ! Oui comme ça sans prévenir 😀 Le château en question a été construit sur ordre du Vice-Roi de la Nouvelle Espagne au XVIIIe siècle. Après l'indépendance mexicaine, au XIXe siècle, la France a envahit le Mexique sur ordre de Napoléon III et y a placé un empereur ami : Maximilien 😲 Ce dernier a pris sa résidence au château. Cette tradition s'est ensuite perpétuée avec les présidents mexicains qui ont suivi avant d'être finalement transformé en Museo Nacional de Historia dans les années 1930. D'ailleurs le seul moyen de visiter le château est de visiter le musée 😀 Celui-ci est assez bien fait et nous avons découvert avec plaisir qu'il y avait peu de choses que nous ne savions pas, sauf peut-être une période qui semble être passée sous silence un peu partout : la conquête du Mexique par Hernán Cortés 😐 On ne sait pas trop comment l'expliquer, est-ce parce qu'il s'agit d'une période dont les mexicains actuels ne sont pas fiers alors même que cela définit une grande partie du Mexique actuel 🤔 ? Dans le château c'est surtout le cadre qui nous a plus, nous n'avions visité aucun château sur le sol nord-américain auparavant. En bonus nous avons pu voir également deux conservatrices occupées à restaurer une fresque murale.




Nous décidons de rentrer en passant par l'autre côté du parc qui a l'air d'avoir une zone enfants. En fait, c'est juste une zone où les enfants peuvent jouer et faire du bruit sans déranger les autres visiteurs (il y a aussi une zone adultes, pour qu'ils puissent s'amuser sans déranger les enfants 😜). Un peu déçus car il n'y a pas de jeux, nous prenons le chemin du retour. Retour qui s'annonce difficile : aucun Uber ne veut nous prendre 😓 Nous optons donc pour le bus, nous faisons signer au bus qui nous passe devant en nous faisant signe que l'arrêt est plus loin. Plus loin, un autre bus nous passe devant sans même nous faire de signe. Le troisième finit par s'arrêter et nous embarquer 😌 Ensuite, correspondance avec le métro-bus, nous n'avons qu'un arrêt mais les enfants n'en peuvent plus de marcher. Et ben, on aurait mieux fait d'y aller à pied ! Le temps d'attente est extrêmement long, nous sommes en pleine période de pointe. Mais nous finissons par réussir à terminer notre parcours et prenons, un MacDo à emporter pour notre dîner. Et oui, on ne peut pas dire que l'équilibre alimentaire soit le maître mot de notre séjour à Mexico 😝

Enfin un petit mot sur les transports en commun de la ville. Nous avons emprunté les bus, les métros et les métros-bus (bus avec voie réservée qui passe toutes les minutes). Rien à redire sur les métros et les métros-bus qui sont vraiment bien niveau confort et niveau cadence pour un prix dérisoire : environ 0.30€ le trajet 🤑 En revanche pour les bus on se serait cru a Paris 🥺 Vous l'avez vu les chauffeurs ne marquent pas tous les arrêts (notamment ceux où on voulait monter), tu subis tous les embouteillages possibles et bien sûr c'est plein de monde. Pas génial quoi. Par contre on remarque que la courtoisie est de rigueur sur les trois moyens de transport (pas comme à Paris du coup 😝) : les gens font une file bien ordonnée pour monter, laissent les voyageurs descendre et ne surchargent pas les véhicules en nombre de personne. Une file et des wagons , sont réservés aux femmes et aux enfants pour éviter les agressions lors de leur voyage 🩷 Et bien sûr tout le monde valide son titre de transport 😲

Enfin, le lendemain, juste avant de quitter la ville et après une dernière douche chaude (plaisir de voyageur) nous visitons le centre historique. Rien de spécial à dire, c'est vieux, c'est joli, c'est propre, on voit la cathédrale centrale, des vieux batiments, des églises, ainsi que le palais présidentiel mais nous n'avons rien ressenti de particulier en nous promenant, mis à part dans l'ancienne poste, le Palacio de Correos de Mexico qui nous a fait penser à la banque Gringotts dans Harry Potter.







Pour terminer notre expérience culinaire dans la capitale, direction un buffet chinois à volonté 😋 Un plaisir que nous prenions parfois à Brest avec les enfants. Ceux-ci sont hyper heureux et se remplissent le ventre avec plaisir.

Pour le retour nous reprenons à nouveau un Uber pour un trajet épique 😄 Le premier chauffeur ne peut pas nous prendre avec nos bagages, tout son coffre de voiture tuning est occupé par des enceintes 🤣 Le deuxième chauffeur accepte de nous prendre mais ne veut pas aller sur l'autoroute alors que c'est normalement inclus dans le prix de la course (pour s'en mettre plus dans les poches). OK donc au lieu de moins d'une heure on passera plus de deux heures avec lui 😔 Il se fera également arrêter par la police après une petite pointe à 150 km/h sur une voie de bus juste après qu'il se soit vanté qu'il ne se soit jamais fait prendre vu qu'il n'y a pas de caméras 😬 Cheh ! comme disent les jeunes 👶 Mais bon, il espérait ne pas payer l'amende car il n'est pas immatriculé dans l'état...

Nous garderons donc une image très positive de Mexico, cette gigantesque mégalopole aux 9 millions d'habitants. Évidemment on ne peut pas généraliser à tous les quartiers mais ceux que nous avons parcouru durant nos quatre jours sur place nous ont plu ou en tout cas nous ont semblé loin des images des années 90 que nous avions en tête...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

🇨🇵 Premier départ : Matthieu

🇨🇵 Résumé des épisodes précédents

🇨🇦 Bilan et budget du Canada