🇲🇽 Mexico, sous ton soleil qui chante... 🎶

Ha Mexico, la fameuse capitale du Mexique ! On l'imaginais beaucoup plus sale, plus dangereuse et plus bondée que ce qu'elle n'est en réalité. C'est une métropole de classe mondiale, très propre, avec un réseau de transport en commun performant que nous avons découvert 🏆

Mais revenons en peu en arrière sur nos préparatifs ðŸ§³ Mexico est bien consciente de son image de ville polluée et essaie de s'en débarrasser en lançant plusieurs initiatives comme des téléphériques reliant les banlieues au centre de la ville (oui comme au ski 😯 ou à Brest 😂). Pour notre part l'initiative qui nous a le plus impacté dans notre organisation c'est Hoy no circula 😤 Une partie des véhicules (en fonction du numéro de plaque) ne peut circuler dans Mexico de 5h à 22h les jours de la semaine. Le samedi c'est différent ça dépend d'un autre numéro qui te dit si tu peux circuler le premier et le troisième samedi du mois ou le deuxième et le quatrième 🤔 Pour les véhicules étrangers c'est pire : impossible de rouler un jour de la semaine en fonction de la plaque, aucun samedi ni en fait aucun jour de la semaine entre 5h et 11h 😬 Ah sauf si tu as le pass touristique 😀 Ah non tu peux pas l'avoir si tu as un véhicule d'avant 2009 🤪

OK Mexico t'as gagné on ne viendra pas en camping car 😓

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, à la place on s'est organisé notre petit séjour à la capitale 😁 On a laissé le bolide en gardiennage dans un camping à une heure de route environ et on s'est réservé un petit Airbnb pour visiter la ville. Chacun avait mis ses critères : Lise voulait une chambre et un lit pour elle toute seule, Albin voulait une télé, Lucie voulait être en plein centre et avoir un petit déjeuner inclus et Matthieu voulait une chambre à part des enfants et de l'eau bien chaude dans la douche 🤯 Mission accomplie grâce aux recherches patientes de Lucie (sauf pour son petit déj inclus 🥴) et du coup nous avions tous hâte d'arriver à Mexico, comme si c'était une petite pause, un changement de rythme, ou même, disons le franchement, des vacances 😁

Pour aller à Mexico ce 30 janvier nous avons pris un Uber. Le chauffeur était super sympa et nous avons appris qu'il terminait ses études de droit et allait donc devenir avocat 🥑 Mais pas dans le pénal c'est trop dangereux (sa femme a dit non) si vous voyez ce que je veux dire 🔫 Bon par contre notre trajet au lieu d'une heure en aura duré deux, la faute à des travaux sur des artères importantes. A l'arrivée on déchante un peu, l'immeuble adjacent au notre est en pleine rénovation lourde, avec toutes les nuisances sonores que cela implique. La propriétaire met même des bouchons d'oreilles à disposition 😓 Fort heureusement le gros des travaux s'arrête la nuit et ne reprend pas avant 8h le matin. Et nous sommes par nature peu gênés par le bruit, plus de peur que de mal 😀

Nous sommes arrivés peu avant le déjeuner. C'est donc tout naturellement que nous allons au bout de la rue chercher notre pitance 🍽️ Parmis tous les stands proposant différentes spécialités, nous choisissons celui des señoras qui préparent une sorte de soupe avec des morceaux et nous nous attablons directement au cabanon. Pas facile de choisir un stand avec notre Albin qui n'aime aucune préparation à base de maïs 🌽 Donc quand elles nous disent qu'elles ont des pâtes, le choix est fait 😋 C'est assez marrant parce que les personnes qui avaient presque fini nous ont immédiatement fait une place et nous ferons de même à la fin de notre repas pour céder la place aux ouvriers de chantier qui viennent se restaurer. Ambiance très sympathique 😉 Les señoras te demandent d'ailleurs ce que tu veux manger parce qu'elles ont leurs préparations de base mais elles te l'ajustent pour toi, tantôt plus ou moins corsé, avec ou sans viande, un oeuf en supplément, oui mais quelle cuisson... 🤯 Nous on a pris un como ellos (comme eux) 🤣 Et des pâtes avec du poulet pour Albin.


L'après-midi nous allons visiter le Monumento a la Revolución. Le bâtiment n'est qu'un début de construction de ce qui devait être le palais législatif fédéral. Les travaux ont débuté lors du Porfiriato (dictature) juste avant que la révolution mexicaine ne démarre en 1910. Le bâtiment a ensuite été recyclé par un architecte pour en faire un monument commémoratif 😀 À la base nous on ne voulait faire que le Museo de la Revolución situé dans ce monument mais on s'est gourré de comptoir et nous avons donc été aussi visiter la structure du bâtiment lui-même. Du sous-sol où se trouvent les fondations jusqu'à la coupole accessible via un ascenseur panoramique, en passant par l'intérieur de ladite coupole faite en acier 🤩






Pour sa part le musée explique de manière très claire le déroulement des dix années de révolution ainsi que les rôles qu'ont joué les principaux héros nationaux comme Pancho Villa ou Emiliano Zapata.


On termine notre visite de ce coin de la ville avec un batiment que Albin ne voulait absolument pas rater depuis qu'il l'a vu sur un guide touristique : El Ãngel de la Independencia. C'est une colonne de 46 mètres ayant à son sommet un ange recouvert de feuilles d'or. On reste dans le thème historique vu que c'est un monument commémoratif de l'indépendance 😁

À la base nous devions avoir un temps de repos à l'appartement pour manger, se reposer avant d'attaquer la soirée. C'était sans compter les temps de marche et notre lenteur habituelle 😬 Nous décidons donc de nous poser dans un centre commercial pour manger des sushis. Ici, c'est un autre concept de restauration que nous découvrons, un peu comme aux USA. La food court abrite tous les restaurants rapides qui peuvent vous intéresser. Vous choisissez votre plat et allez le déguster aux tables centrales. Sushis, glaces, churros et chocolat chaud... Nous voici en forme pour la suite de nos aventures 😋

Notre rythme ne décelère pas, le soir c'est lucha libre à l'Arena de Mexico. Ce spectacle haut en couleur est une espèce de catch totalement mis en scène et exagéré. Les combattants portent tous des tenues flashy avec lesquels nous nous sommes aussi grimés 👹 Les stands de tenues typiques ont bien marché avec nos lutteurs en herbe ! Lise et Matthieu étaient vraiment dans l'ambiance à crier comme des fous tandis qu'Albin hurlait sans arrêt au scandale et à la tricherie pendant que Lucie regardait tout ça d'un œil amusé 😛




Après les six différents combats, en attendant notre Uber pour rentrer, ce sont les enfants (avec leur père en appui) qui nous ont fait des matchs de lucha libre dans la rue. Trop mignon 😁


Le lendemain au programme deux visites : l'une totalement au nord de la ville, l'autre totalement au sud 😬 Ca fera pas mal de transport mais bon on traverse des continents, on a l'habitude 😁 On avait prévu de commencer par le nord mais c'était sans compter l'attrait du confort de la douche chaude et du Netflix français pour les enfants 📺  Bref, nous sommes trop tard car nous avons rendez-vous au sud. On se rend donc tout d'abord dans le quartier de Coyoacán dans lequel on arrive grâce au très performant système de métro.

Mais avant la visite, il faut nous sustenter ! Lucie n'a pas faim, le choix ne va pas être facile 😬 Nous nous arrêtons dans une petite boulangerie qui propose des sandwichs avec du vrai pain 😲 Mais Albin n'aime pas quand il y a des graines dessus, nous passons donc notre tour 😓 Direction le marché où nous trouvons généralement du bon et du pas cher. Une vendeuse assez âgée interpelle Albin qui porte son masque de lucha libre. Elle est fan 🤩 Elle nous donne des noms que nous ne connaissons pas, on voit bien que c'est une institution ici ! Puis elle nous découpe des fruits et nous les propose, comme elle dit, ce ne sont pas des fruits qu'on trouve en France 😀 Elle est tellement gentille qu'on lui demande où elle nous conseille de manger. Ni une, ni deux, nous voilà parti dans le dédale du marché à essayer de la suivre 🥵 Nous finissons par arriver à un stand qui a même plusieurs tables, mais devant le carte nous sommes peu emballés ; Lucie est même écoeurée d'avance devant toute cette viande et tout ce gras 🤢 Nous faisons donc les touristes malpolis et quittons le lieu en nous excusant. Ça devient difficile de traîner les enfants sans rien trouver à nous plaire. En sortant du marché nous tombons face à un tout petit vendeur de tortas (sandwichs chaud), Albin en veut une 😋 OK, une tortas jambon fromage qui roule ! Nous quittons le stand avec un enfant heureux. Deux secondes plus tard, Lise nous dit "en fait j'aurais bien pris une tortas aussi" 😂 Demi-tour ! Une tortas oeuf fromage avec avocat s'il vous plaît ! Ouf, nos deux enfants mangent 😌 Nous décidons de rejoindre un petit café qui a l'air de proposer des tartes. Et c'est gagné, une belle tarte épinards fromage nous attend 😋 Matthieu prend une part, Lucie n'a toujours pas faim, et nous nous installons sur les tables devant le café. Lucie goûte la tarte, puis prend une deuxième bouchée, puis Matthieu finit par lui proposer d'aller lui acheter une part 😇 Et nous voici tous nourris pour attaquer l'après-midi, Albin a même mal au ventre tellement il a mangé 🤢 On a eu chaud, on a tous cru qu'on ne mangerait rien ce midi. 

Nous allons maintenant visiter la fameuse Casa Azul dans laquelle a vécu Frida Kahlo ainsi que son mari Diego Rivera. L'endroit est très couru et il faut réserver des billets plusieurs jours à l'avance pour la possibilité d'entrer sur un créneau d'environ 15 minutes. Évidemment, les murs de la maison sont tous bleus, tant côté rue que côté jardin auquel on accède immédiatement après l'entrée 🟦 La visite se fait ensuite en visitant les pièces de la maison une à une qui contiennent beaucoup de mobilier d'origine et des affaires ayant appartenus à Frida. Car ce n'est pas tellement un musée sur son art que l'on visite (même si bien évidemment des œuvres sont présentées) qu'un musée sur sa vie. On y apprend que la majorité de sa vie sera marqué par des problèmes de santé (poliomyélite, grave accident de bus) et qu'elle passera de longs moments alitée. Moments qu'elle mettra à profit pour peindre 😀 L'autre thème récurrent est son amour pour Diego Rivera, de vingt ans son aîné ♥️ Un grand merci aux Destinaterre qui nous avaient conseillé le podcast des Odyssées de France Inter sur Frida, c'était une super introduction 👍








Après la Casa Azul c'est enfin au sanctuaire marial Notre-Dame-de-Guadalupe au nord de la ville que nous nous rendons. Il faut savoir que la Virgen de Guadalupe est de loin la sainte la plus vénérée du Mexique (et a priori de toute l'Amérique latine) depuis son apparition devant un indien en 1531 sur le lieu même où est situé le sanctuaire, sur la colline de Tepeyac. Lors de sa fête le 12 décembre un nombre impressionnant de pèlerinages sont réalisés à travers tout le pays, en particulier vers le sanctuaire et cela draine des millions de personnes : c'est le deuxième site catholique le plus visité au monde après le Vatican 😎 Normal quand on est une sainte avec les titres de Reine du Mexique et d'Impératrice des Amériques 😁 C'est la raison pour laquelle l'ancienne basilique a été délaissée au profit d'un tout nouveau bâtiment moderne au toit atypique, reflétant à la fois une tente utilisée par les juifs lors de leur exode et la protection offerte par le manteau de la vierge 😀 L'intérieur peut accueillir près de 10000 personnes mais il est possible d'avoir sans arrêt une vue d'ensemble de toute l'église, y compris de l'autel.



D'ailleurs derrière l'autel se trouve le petit cadeau qu'a laissé Marie lors de ses apparitions : une image imprimée sur une tunique 😲 Ce symbole est tellement vénérée que toutes les représentations de la Vierge de Guadalupe reprennent maintenant cette image. Pour que les pèlerins et les touristes puissent admirer la relique sans gêner les offices, un petit tapis roulant a été installé sous l'autel et offre la vue la plus proche sur la tilma (tunique) de Juan Diego (l'indigène à qui Marie est apparue) 🤯 Cette représentation, nous l'avons vu très très très souvent sans en comprendre la totale signification. Dans les églises, les maisons, sur des autels... Autant vous dire qu'elle est présente partout !

Nous profitons du site, de ses nombreux bâtiments et de sa vue spectaculaire sur la ville et reprenons le chemin de notre logement. Pfiou, avec tout ça la journée est quasiment terminée. Quasiment seulement, on vous racontera la soirée au prochain épisode 😉

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

🇨🇵 Premier départ : Matthieu

🇨🇵 Résumé des épisodes précédents

🇨🇦 Bilan et budget du Canada