🇭🇳 PlongĂ©e Ă  Útila

Ha Útila, un moment fort de notre voyage, peut-ĂȘtre le meilleur jusqu'Ă  prĂ©sent. L'Ăźle a Ă©tĂ© plĂ©biscitĂ©e par toute la famille sans exception ni rĂ©serve đŸ€© Laissez-moi tout vous raconter dans le dĂ©tail.

Útila est l'une des Ăźles de la Baie avec Guanaja et RoatĂĄn. Ces Ăźles sont des spots de renommĂ©e mondiale pour la plongĂ©e avec l'avantage non nĂ©gligeable d'hĂ©berger Ă©galement les centres de plongĂ©e les moins chers du monde đŸ€ż C'est pour cette raison que nous avons traversĂ© le Honduras et que nous nous retrouvons Ă  l'embarcadĂšre du ferry ce 28 fĂ©vrier. Nous avons laissĂ© le camping car Ă  l'hĂŽtel oĂč nous avons passĂ© l'anniversaire d'Albin pour aller dormir dans le centre de plongĂ©e que nous avons sĂ©lectionnĂ© car l'Ăźle et ses routes sont beaucoup trop petites pour accueillir un vĂ©hicule de notre gabarit : il n'y a qu'une petite route, tout juste assez large pour que deux tuk tuks puissent se croiser 😁 Nous embarquons donc dans le ferry climatisĂ© pour environ 1h de traversĂ©e. Bien que relativement courte, la traversĂ©e est mouvementĂ©e, essentiellement Ă  cause du roulis assez fort qui pose problĂšme Ă  de nombreux passagers, dont nous-mĂȘme ! Les membres d'Ă©quipages semblent habituĂ©s Ă  cet Ă©tat de fait et passent rĂ©guliĂšrement proposer des petits sacs plastiques Ă  ceux qui ressentent le mal de mer đŸ€ą Lucie en fera bon usage đŸ€­


AprĂšs ce voyage Ă©prouvant nous arrivons enfin sur la terre ferme de l'autre cĂŽtĂ©. L'ambiance est agitĂ©e sur le quai entre les touristes qui rĂ©cupĂšrent leurs bagages mis en soute, les chauffeurs de tuk tuks qui hĂšlent le chaland et les locaux qui rĂ©cupĂšrent de la marchandise importĂ©e du continent. 50 mĂštres plus loin nous sommes dĂ©jĂ  arrivĂ©s Ă  Paradise Divers, le centre de plongĂ©e avec lequel nous avons nĂ©gociĂ© notre sĂ©jour et qui est affiliĂ© Ă  PADI, l'organisation de plongĂ©e la plus connue dans le monde. L’organisation du sĂ©jour n’a pas Ă©tĂ© simple 😅 Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les centres de plongĂ©e, voici comment cela se passe, avec des prix moyens. Les non-certifiĂ©s ne peuvent faire que des baptĂȘmes accompagnĂ©s d'un instructeur, soit un entraĂźnement dans une zone d'eau confinĂ©e (piscine ou zone peu profonde) suivi d'une seule plongĂ©e pour 120€ environ. DĂšs le premier niveau PADI (Open Water), il est possible de plonger avec un autre binĂŽme certifiĂ© jusqu'Ă  18 mĂštres pour environ 80€ les deux plongĂ©es. Avec le deuxiĂšme niveau (Advanced) c'est jusqu'Ă  30 mĂštres. Les certifications s'acquiĂšrent avec plusieurs plongĂ©es au cours desquelles diffĂ©rents exercices sont rĂ©alisĂ©s (panne d'air, perte de masque, stabilitĂ©, ...) et c'est tout l'intĂ©rĂȘt de passer sa certification dans un endroit aux fonds sous-marins sympas 😀



Premier objectif, facile, Matthieu souhaite passer son Advanced. Ça tombe bien il a le profil idĂ©al, un homme jeune, beau, athlĂ©tique, ... Breuheum je m'Ă©gare 😆 DeuxiĂšme objectif moins simple : faire passer son Open Water Ă  Lise. Un cadeau de ses parents car ce n'est pas tous les jours qu'on se retrouve Ă  l'autre bout du monde Ă  pouvoir plonger sur une barriĂšre de corail 😁 Pas forcĂ©ment facile Ă  cause de son Ăąge (elle a les 10 ans tout juste requis) et de sa maĂźtrise balbutiante de l'espagnol. Fort heureusement, on nous a certifiĂ© qu’elle aurait un instructeur parlant français et en arrivant au centre nous apprenons que plusieurs moniteurs francophones sont dans les parages et qu'elle ne sera donc pas larguĂ©e dans les explications. Ouf 😊 Enfin dernier objectif, faire plonger Albin pour un baptĂȘme. De loin le plus compliquĂ© car beaucoup de centres refusent de faire plonger les enfants de moins de 10 ans 😐

GrĂące Ă  la nĂ©gociation de Lucie, qui s'est arrachĂ© des cheveux Ă  essayer de tout organiser au cordeau, nous nous voyons attribuer gratuitement une chambre pour quatre personnes đŸ€‘ A Paradise Divers les logements sont offerts aux plongeurs pendant leur formation. Il y a donc un petit cĂŽtĂ© auberge espagnole, avec des gens qui vont et qui viennent sans arrĂȘt 😀 Mais tout le monde a le sourire, parle amicalement, en espagnol, en anglais ou en français. L'ambiance est super dĂ©tendue, il n'y a aucune pression de performance, c'est vraiment super agrĂ©able. Seul petit bĂ©mol : la cuisine, toute petite et dĂ©gueulasse đŸ’© Non mais vraiment on a mĂȘme peur d’y marcher. Pour ĂȘtre sĂ»r de ne pas chopper une tourista on cuisinera du bout des doigts et on mangera avec des couverts et assiettes en plastique đŸœ️ Pendant notre sĂ©jour sur Útila nous avions prĂ©vu de nous mettre Ă  jour au niveau administratif sur plusieurs sujets. Mais nous avons Ă©tĂ© littĂ©ralement happĂ©s dans cette ambiance dĂ©tente et nous n'avons rien fait de ce que nous avions prĂ©vu 😁




Alors plutĂŽt qu'un ordre chronologique, faisons plutĂŽt un ordre thĂ©matique et commençons par parler de l'Advanced de Matthieu. Comme il a dĂ©jĂ  son premier niveau il peut partir directement plonger, ce qu'il fera au premier bateau de 6h le lendemain đŸ„± On lui file quand mĂȘme un bouquin thĂ©orique Ă  potasser. Sa formation comporte quatre plongĂ©es dont une "profonde" Ă  30 mĂštres sur une Ă©pave et une de nuit, impressionnante mais pas vraiment dingue pour l'observation des poissons ou des coraux.


Pour Lise, avant les plongĂ©es en mer proprement dites, il faut d'abord se prĂ©parer. Cela commence par un petit cours privĂ© vidĂ©o en français đŸ‡šđŸ‡”


Elle passe ensuite 2h en groupe de 4 à apprendre les rÚgles de sécurité et le montage de son équipement.

Lise prépare son bloc sous l'oeil attentif de Gabi

L’aprĂšs-midi est consacrĂ© Ă  une validation des acquis de nage avec 200 mĂštres de nage libre suivi de 10 minutes de planche Ă  la surface. Notre nageuse rĂšgle cela sans aucun souci avec les autres membres de son groupe. Car si Matthieu a vu ses camarades de plongĂ©e changer Ă  chaque fois, le groupe de Lise, composĂ© uniquement de filles, restera le mĂȘme du dĂ©but Ă  la fin. Elle aura mĂȘme sa "buddy" officielle, Axelle, une jeune française en voyage pour trois mois. Sa formatrice est Nerea, qui veillera attentivement sur elle pendant les formations et comprend le français mĂȘme si elle le parle peu 🙏 Nous les parents nous aurons mĂȘme des retours de sa part et notamment "il faudrait qu'elle se concentre un peu plus sur moi" 😂 Oui Lise est tellement excitĂ©e sous l'eau que parfois elle papillonne. Comme en classe non ? De plus, Gabi, un instructeur en formation français, est sollicitĂ© pour accompagner Lise de maniĂšre individuelle en français. On sent que l’Ă©quipe prend au sĂ©rieux le fait que Lise soit aussi jeune et souhaite prendre toutes les mesures de sĂ©curitĂ©. Il faut dire que Lucie, en tant que maman un peu flippĂ©e de savoir sa fille Ă  plusieurs mĂštres sous l’eau, a plus qu’insistĂ© sur le besoin de sĂ©curitĂ© et la nĂ©cessitĂ© que Lise comprenne ce qu’on lui demande 😂 Nous sentons trĂšs vite que nos demandes ont bien Ă©tĂ© prises en compte et que l’Ă©quipe est sĂ©rieuse.



Lise et Axelle, un binĂŽme de choc

Une fois le test de nage effectuĂ©, c'est l'heure de la premiĂšre plongĂ©e en eaux plus ou moins confinĂ©es. C'est normalement une piscine mais ici ça sera entre deux quais, Ă  faible profondeur 😉 L'idĂ©e est de se familiariser avec le dĂ©tendeur et les sensations sous l'eau đŸ€ż LĂ  encore aucun soucis et Lise peut dont enchaĂźner ses quatre plongĂ©es de formation au milieu des tombants de corail đŸȘž. Cette premiĂšre journĂ©e fut bien intensive pour notre Lisoune, Nerea est agrĂ©ablement surprise de son sĂ©rieux et nous sommes rassurĂ©s par l’Ă©quipe. Tout est parfait, Lise peut faire sa formation tranquillement ☺️




AprĂšs que nous ayons validĂ© tous les dĂ©tails de la formation de Lise et que nous soyons rassurĂ©s sur son dĂ©roulĂ©, nous avons commencĂ© Ă  voir ce qui Ă©tait possible pour Albin. Pour le centre de plongĂ©e aucun soucis, leur Ăąge minimal est de 8 ans 😀 Bon bah banco, il a 8 ans et 2 jours 😂 On rĂ©serve un crĂ©neau oĂč toute la famille peut venir le voir et l'encourager. Et Lucie alors, me direz vous ? Depuis la planification de notre venue, celle-ci rĂ©pĂšte Ă  tour de bras qu'elle ne plongera pas, que ça ne l'intĂ©resse pas, qu’elle a peur d'ĂȘtre sous l’eau et tout et tout. Il faut dire que l’eau l’angoisse depuis quelques annĂ©es 😬 Sauf qu'une fois arrivĂ©e sur place dans cette super ambiance, avec les plongeurs qui vont et viennent avec le sourire et les instructeurs qui l’encouragent, elle dĂ©cide de prendre son courage Ă  deux mains đŸ€Ż Donc boum, elle se dĂ©cide en se disant que c'est trop bĂȘte de voir toutes sa famille y aller et de ne pas essayer alors qu'on est dans l'un des meilleurs endroits du monde pour ce faire et c'est parti pour qu'elle fasse son baptĂȘme avec Albin 🎉

Un aprĂšs-midi voilĂ  Lucie et Albin observĂ©s par le reste de la famille pendant qu'ils font leur initiation en eaux confinĂ©es. Tout se passe pour le mieux avec leur instructeur Sansa et ils sont donc jugĂ©s aptes pour leur plongĂ©e en mer le lendemain 😀







Le lendemain nous montons donc tous les quatre sur le bateau. Lise a une plongĂ©e de formation, Matthieu va faire du snorkeling pendant que nos deux hĂ©ros du jour observent rĂ©ellement les fonds sous-marins pour la premiĂšre fois đŸ€© Ils se sont rĂ©galĂ©s et en ont pris plein les yeux. Lucie Ă©tait particuliĂšrement ravie d'avoir essayĂ© la plongĂ©e mĂȘme si ce ne sera pas sa nouvelle passion. Il y avait normalement deux plongĂ©es pour eux mais Albin a eu tellement froid Ă  la premiĂšre (dans l'eau Ă  29° 😜) que lui n'a pas pu enchaĂźner la seconde. Lucie ira donc seule avec Sansa et verra une belle raie aigle đŸ€© Une fois revenus sur le bateau nous dĂ©couvrons tous notre Albin en pleurs. Il Ă©tait restĂ© sur le bateau avec le capitaine et MalĂšne (on vous en parlera plus tard) mais a regrettĂ© sa dĂ©cision de ne pas plonger dĂšs notre dĂ©part 😭 L’Ă©quipe est attendrie et MalĂšne suggĂšre qu’il replonge le lendemain. AprĂšs nĂ©gociation avec Josh, le chef du centre, Albin se verra offrir une autre plongĂ©e le lendemain 🎉






En mixant le tout, le lendemain nous pouvons plonger Ă  quatre, ensemble, dans notre groupe dĂ©diĂ© đŸ€Ż En effet, sur un coup de tĂȘte Lucie a demandĂ© si elle pouvait replonger aussi. C'est vraiment gĂ©nial et l'un des moments forts de notre venue Ă  Útila d'avoir pu Ă©voluer ensemble tous les quatre au milieu de la barriĂšre de corail mĂ©soamĂ©ricaine, de se faire nos petits signes de plongĂ©e et de se dire "regarde" quand on voyait un truc trop cool 😎









Petit apartĂ© sur les fonds marins. Car nous Ă©tions lĂ  pour ça đŸ€ż Nous avons Ă©tĂ© trĂšs gĂątĂ©s par la diversitĂ© des coraux. C’est incroyable Ă  observer, de diffĂ©rentes formes, de diffĂ©rentes couleurs, riches en algues bercĂ©es par le courant et en petits poissons de toutes les couleurs 🐠 Chaque espĂšce de corail et de poisson a un nom mais nous ne les avons pas tous retenus 😬 Nous pouvons quand-mĂȘme noter que nous avons vu un requin nourrice, une raie aigle, une raie lĂ©opard, un poulpe. C’Ă©tait trĂšs beau, nous en avons pris plein les yeux đŸ€©










Enfin, last but not least, laissez-moi vous introduire les personnes qui ont rendu notre sĂ©jour qui aurait pĂ» ĂȘtre juste chouette, carrĂ©ment inoubliable đŸ€© Gabi et Manon, jeunes français, voyagent avec MalĂšne, la mĂšre de Gabi, et Douchka leur chienne. Ils ont deux pickups avec cellules qu'ils ont laissĂ© comme nous sur le continent Ă  La Ceiba. Eux font le trajet du Sud et Nord. Cela fait deux ans et demi que le couple sillonne l'AmĂ©rique du Sud et est donc arrivĂ©s rĂ©cemment en AmĂ©rique Centrale oĂč MalĂšne et Douchka les ont rejoint. Gabi passe son Divemaster Ă  Paradise Divers, le premier niveau professionnel dĂ©livrĂ© par PADI đŸ€ż En partant de zĂ©ro, la formation dure environ un mois et demi et cela fait trois semaines qu'ils sont lĂ , pour que Gabi enchaĂźne les plongĂ©es. D'emblĂ©e le courant est super bien passĂ© avec eux, ils nous ont gentillement accueilli, montrĂ© qui est qui dans le centre et comment les choses fonctionnent ☺️ Non seulement les parents ont accrochĂ© avec eux mais les enfants aussi. Gabi et Manon en particulier sont extrĂȘmement patients et semblent apprĂ©cier leurs discussions. Gabi sera Ă©galement un partenaire de taille dans l'apprentissage de Lise en l'aidant avec son matĂ©riel et en Ă©tant rĂ©guliĂšrement priĂ© de lui traduire des phrases 😀 Clairement ils ont tous les trois le coeur sur la main et c'Ă©tait la rencontre phare de notre venue Ă  Ăštila 😍

C'est en leur compagnie que nous avons fait la majoritĂ© de nos excursions hors du centre de plongĂ©e, notre premier snorkeling pour aller voir un tas de poissons diffĂ©rents sous les pontons, ou lorsque Lucie est allĂ©e avec Manon et Albin Ă  la plage publique, ou encore quand nous sommes allĂ©s Ă  la plage privĂ©e Neptune pour snorkeler, la moitiĂ© du groupe en kayak, l'autre Ă  pied et en navette fluviale, pour aller manger notre pique-nique alors que c'est interdit vu que la plage appartient Ă  un restaurant 😬 Évidemment on s'est fait griller mais on a rĂ©ussi Ă  nĂ©gocier la fin de notre repas contre le paiement d'une glace pour chacun de nous 😋








Nous sommes Ă©galement allĂ©s Ă  une autre plage privĂ©e, l'occasion d'une partie de volley mĂ©morable. Le chemin du retour sera le prĂ©texte idĂ©al pour accompagner Manon Ă  la boulangerie locale, dĂ©valiser leur stock de brownies et acheter de quoi faire de bons burgers. Vous l'avez compris ce sont Ă  la fois des grands sportifs et des gourmands invĂ©tĂ©rĂ©s, normal quand on est coachs sportifs et diĂ©tĂ©ticiens 😛 Manon initiera d'ailleurs Matthieu au pain fait maison dans un camping-car đŸ„– Matthieu faisait dĂ©jĂ  notre pain Ă  la maison mais n’en avait jamais fait depuis le dĂ©but du voyage. Un grand merci Ă  Manon qui nous permet d’avoir de meilleurs petit-dĂ©jeuners depuis 😋

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et une fois toutes nos plongĂ©es effectuĂ©es il ne nous restait pas grand chose Ă  faire sur Útila. Nous avons quand mĂȘme prolongĂ© d'une journĂ©e pour ne pas partir sur les chapeaux de roues. Nous avons eu beau nous creuser les mĂ©ninges et rĂ©flĂ©chir Ă  ce que nous pouvions faire pour rester sur cette Ăźle fantastique, la raison nous a fait retourner sur le continent. Nous avons Ă©normĂ©ment apprĂ©ciĂ© ce tourbillon de bonne humeur qui nous a fait perdre la notion du temps et c'est avec un pincement au cƓur que nous remontons dans le ferry pour le chemin du retour. Albin lĂąchera mĂȘme quelques larmes de regret, tellement son sĂ©jour sur Útila Ă©tait gĂ©nial 😭


Une fois revenus sur le continent il n'y a pas beaucoup de choses restantes que nous souhaitons faire au Honduras. Nous passons au bord du lac de Yojoa dans un camping sympa, Ă  TaulabĂ© voir une grotte trĂšs bien illuminĂ©e, puis Ă  Comayagua voir une cathĂ©drale jolie mais sans intĂ©rĂȘt particulier. On pensait qu'il s'agissait de la plus grande cathĂ©drale d'AmĂ©rique Centrale mais c'Ă©tait une erreur. Et c'est sur cette erreur que se termine notre sĂ©jour au Honduras, pays rĂ©putĂ© dangereux mais que nous avons beaucoup apprĂ©ciĂ© 👋





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

đŸ‡šđŸ‡” Premier dĂ©part : Matthieu

đŸ‡šđŸ‡” RĂ©sumĂ© des Ă©pisodes prĂ©cĂ©dents

🇹🇩 Bilan et budget du Canada